Téléphone

04.26.31.87.98.

E-mail

iserl@univ-lyon2.fr
  • Les Ressources

    Bibliographies, notes de lectures & exercices dédiés aux étudiants.
 
Colloque Le Diable dans la Bande Dessinée, 9 & 10 juin 2022, LYon

Le Diable dans la Bande Dessinée, un colloque organisée par l'ISERL
en partenariat avec Lyon BD, du théâtre Comédie Odéon, du Labex COMOD et du LARHRA
9 et 10 juin 2022 à Lyon

 

De nos jours, la société entretient une relation ambiguë avec le diable : il terrifie autant qu’il fascine. Ecrivains et peintres se sont ingéniés à fixer ses traits : Farfarello de Dante, le Méphistophélès du Docteur Faust de Marlowe ou celui de Goethe, le diable amoureux de Cazotte, ou encore celui boiteux de Vélez de Guevara... Satan ne disparaît pas avec la fin des procès de sorcellerie, les progrès scientifiques, ou l’avènement de la raison. L’imaginaire collectif est encore hanté par son image.

Robert Hughes, dans Heaven and Hell in Western Art, estime qu’il « existe un territoire de l’art où Satan survit, quoique sous une forme inversée et déformée. C’est la bande dessinée. Au travers de Batman, Superman, Captain Marvel, Captain America et du reste de leur tribu ».

Ce colloque doit approfondir le rapport entre le 9e Art et la diable en envisageant l’ensemble des styles. Comment le démon est-il représenté ? Sous quels traits ? Apparaît-il ou s’agit-il seulement d’une évocation ? En quoi sa représentation du diable est révélatrice d’une culture, à un moment donné de l’histoire ? Des démons du capitaine Haddock aux super vilains combattus par Ric Hochet, des revues grecques aux mangas et au comix, des forêts belges aux images de catéchismes, nous allons découvrir les mille facettes d’un démon qui hante la BD.

Informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Programme à télécharger

 

bobines2022 film royaume

Le Royaume
Laurent Reyes et Gabriel Laurent

57 minutes | 2018.

Au cœur de la jungle birmane, la guerre civile gronde depuis des décennies et épuise la résistance de minorités ethniques persécutées par le gouvernement central birman. Un groupe d’Américains évangéliques et paramilitaires semblent être les seuls à s’intéresser au sort de certaines de ces minorités opprimées. Mais sous couvert d’aider ces populations, le soutien militaire, le conditionnement idéologique et le prosélytisme religieux qu’ils dispensent aux populations locales révèlent une mécanique aux objectifs aussi malsains que fanatiques.

LES INTERVENANTS
- Nicolas DIOCHON (Doctorant en Histoire moderne - PRAG d'espagnol et de portugais, Université Toulouse 1 - Capitole)
- Laurent REYES (Réalisateur)


Jeudi 14 avril 18h30
BM LYON VAISE - Place de Valmy, 69009 Lyon

Entrée libre dans la limite des places disponibles - Gratuit
Page dédiée BML

 

Retour à l'agenda

bobines2022 film humour juif

L’humour juif (première partie) : « L’impossible vérité »
André Schäfer et Jascha Hannover

52 minutes | 2021.

Le film est en deux épisodes mais nous ne prenons que la première partie « L’impossible vérité ».
Peu d’éléments illustrent aussi pleinement la culture juive que son humour. Dès le Moyen Âge, les communautés ashkénazes des shtetl d’Europe de l’Est entreprennent de combattre par le rire les discriminations et les persécutions qu’elles subissent. Empreint d’ironie et d’autodérision, cet état d’esprit fait écho à la nature dialectique, distanciée, de la théologie juive, où la vérité n’existe que confrontée à celle de l’autre - et qui s’incarne notamment dans les exégèses ambivalentes de la Torah et du Talmud. Quel rapport entretiennent les juifs d’hier et d’aujourd’hui à cette tradition, des deux côtés de l’Atlantique ?

LES INTERVENANTS
- Denis POISAT (Professeur des universités, laboratoire Education, Cultures, Politiques, Université Lumière Lyon 2)
- Jascha Hannover (Réalisateur)


Samedi 9 avril 15h00
BM LYON Jean Macé - 2, rue Domer, 69007 Lyon


Inscription possible dès le 19-03-2022 à 10h00
Page dédiée BML

 

Retour à l'agenda

bobines2022 film cathos shoah

La France catholique face à la Shoah
Marie-Christine Gambart

69 minutes | 2020.

Comment la France catholique a-t-elle pris la mesure du drame de la Shoah ? Quelle fut, précisément, l’influence de l’Église sur la politique de Vichy et sur le sort des juifs persécutés ?
En s’appuyant sur les archives de l’Église récemment ouvertes, à Paris, Rome, Lyon ou Toulouse, ainsi que sur les analyses d’historiens du catholicisme et de la Shoah, mais aussi sur les travaux les plus récents de la recherche historique, ce film nous dévoile les réactions de la France catholique face à la Shoah, du sommet de l’épiscopat à la base des croyants. Ce documentaire révèle comment de compromise au début de l'Occupation, soutenant le maréchal Pétain et le statut des juifs édicté le 3 octobre 1940, l’Église a pu peser de tout son poids en 1942 au moment des grandes rafles pour contraindre le gouvernement de Vichy à freiner sa collaboration à la politique génocidaire des nazis et à livrer moins de juifs qu’il n’avait prévu de le faire.
En revenant sur les actions des pionniers de la résistance chrétienne tels Edmond Michelet ou le père Chaillet, mais aussi sur les protestations publiques de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, ou du cardinal Gerlier, Primat des Gaules, ce film permet de comprendre comment et pourquoi les 3/4 des juifs de France ont échappé au pire (plus de 200 000 non-déportés pour 74 150 déportés), grâce en partie à l’action de l’Église de France.

LES INTERVENANTS
- Hervé JOLY (Directeur de recherche CNRS spécialisé en histoire contemporaine, Laboratoire Triangle de l'Université de Lyon)
- Marie-Christine GAMBART (Réalisatrice)


Samedi 9 avril 15h00
BML LYON 1 - 7, rue Saint-Polycarpe, 69001 Lyon


Page dédiée BML

 

Retour à l'agenda

bobines2022 film dieu mysogine

Dieu est-il misogyne ?
Stephan Rabinovitch

54 minutes | 2020.

Pourquoi les grandes religions monothéistes, à l’exception de l’Eglise protestante, persistent-elles à refuser aux femmes l’accès à la sacralité et à la gestion des institutions religieuses ? Qu’elles soient juives, chrétiennes ou musulmanes les femmes rencontrées dans ce documentaire viennent questionner l’ordre patriarcal et sexiste institué et véhiculé par leur religion au fil des siècles. Elles nous invitent à une relecture plus égalitariste des textes sacrés, en harmonie avec l’émancipation des femmes dans la société.

 

 

 

Mercredi 6 avril 16h
BML La Duchère

Inscription possible dès le 21-03-2022 à 10h00

4, place de l’Abbé Pierre - 69009 Lyon
Page dédiée BML
LES INTERVENANTS
- Olivia LEGRIP (Anthropologue LARHRA. Elle a étudié les pratiques religieuses de guérison à Madagascar et travaille actuellement sur l’exorcisme protestant. Elle est co-rédactrice en chef de la revue Émulations – Revue de sciences sociales, éditée par les Presses universitaires de Louvain. Son dernier livre : le combat contre le diable les éditions du Cerf)
- Stephan RABINOVITCH (Réalisateur)

Mercredi 13 avril 18h30
BML Saint-Jean

Inscription possible dès le 17-03-2022 à 10h00

4, avenue Adolphe Max - 69005 Lyon
Page dédiée BML
LES INTERVENANTS
- Mohamed Chérif WELE (Mouhamadoul Khaly Wélé, rattaché à l’IHRIM, a engagé, sous la direction de Tristan Vigliano et de Ziad Elmarsafy du King’s College de Londres, une thèse intitulée Pour une édition critique et numérique des premières traductions françaises et anglaises du Coran, en lien avec le projet Coran 12-21, qu’il co-dirige.

Retour à l'agenda

bobines2022 film fou psy pasteur

Le fou, le psy et la pasteure
Julie Clavier

30 minutes | 2020.

Au milieu d'une forêt tanzanienne que l'on dit peuplée d'esprits, se niche le plus vieil hôpital psychiatrique d’Afrique de l’Est, créé par les premiers missionnaires allemands à la fin du 19ème siècle...
L’hôpital accueille aujourd'hui une centaine de résidents venus de tout le pays. Ils peuvent ainsi profiter d'un traitement psychiatrique privilégiant la parole, d'un accompagnement spirituel assuré par l'Eglise luthérienne et d'une thérapie basée sur les activités manuelles… et les médicaments.
A l’hôpital, les patients sont musulmans, chrétiens, animistes, parfois les trois à la fois. Certains se disent possédés par des mauvais esprits ou même par le diable. Pour le Docteur Ernest, le psychiatre, il s'agit de mauvaises croyances. Pour la pasteure Vangeline récemment ordonnée par l'Eglise luthérienne, ils sont victimes d’ensorcellements et doivent être délivrés.
Psychiatrie, croyances animistes, superstitions et protestantisme luthérien se mélangent étrangement dans cet hôpital éloigné de l'agitation du reste du pays, niché dans les hauteurs, au-dessus des nuages…

LES INTERVENANTS
- Olivia LEGRIP (Anthropologue LARHRA. Elle a étudié les pratiques religieuses de guérison à Madagascar et travaille actuellement sur l’exorcisme protestant. Elle est co-rédactrice en chef de la revue Émulations – Revue de sciences sociales, éditée par les Presses universitaires de Louvain. Son dernier livre : le combat contre le diable les éditions du Cerf)
- Julie CLAVIER (Réalisatrice)


Samedi 2 avril 15h
BML PART DIEU CIVILISATION
30, boulevard Marius Vivier Merle, 69003 Lyon


Entrée libre dans la limite des places disponibles - Gratuit
Page dédiée BML

 

Retour à l'agenda

Sous-catégories

L’ISERL, grâce à sa structure qui fédère des équipes de disciplines variées, propose des cours, des travaux de recherche, des publications, toutes choses que l’on retrouve sur ce site. Ses interventions sont elles-mêmes variées, comme on le verra ci-dessous, entre organisation de journées d’étude autour d’un thème et soirée-débat ou colloque.

Mais au-delà, l’Institut propose aussi l’appui d’un ou plusieurs intervenants pour toute structure qui ressentirait le besoin d’avoir une approche éclairée sur le fait religieux dans ses dimensions les plus variées. C’est ce qui a été déjà fait auprès de MJC, d’aumôniers d’hôpital en formation, de collectivités locales, ou aux côtés de l’Université Tous Âges, entre autres.

ISERL DOSSIERS ILL bobines2021

L'idée des Bobines du sacré est née du constat qu'en France, il n'existait pas de festival traitant des religions au cinéma.

Organisé par l'Institut Supérieur des Etudes Religieuses et de la Laïcité (ISERL), ce festival se penche sur le rapport entretenu par le septième art et les religions.

Ouvertes au public et aux scolaires, les projections et les conférences sont suivies de débats, dans une volonté de nourrir les réflexions autour des thèmes évoqués.

 

Voir la programmation de l'édition 2021